L'ART-THÉRAPIE À MONTREAL

En 1989, la Fondation des maladies mentales, de concert avec l’Association des galeries d’art contemporain de Montréal, expérimente un atelier d’art-thérapie à l’Hôpital Louis-H. Lafontaine sous la direction de madame Suzanne Hamel, art-thérapeute.

En 1992, la Fondation des maladies mentales appuie la mise sur pied de la Fondation pour l’art thérapeutique et l’art brut du Québec qui ouvre un nouvel atelier à Pointe-aux-Trembles.

En 1999, la Fondation pour l’art thérapeutique et l’art brut du Québec choisit de se faire connaître sous l’appellation Les Impatients et ouvre ses portes en plein cœur du centre-ville afin de permettre à un plus large public de bénéficier des ateliers d’art-thérapie et de musicothérapie. Ces nouveaux locaux offrent des espaces pour la diffusion des œuvres des Impatients en présentant une programmation riche et diversifiée d’événements.

Parle-moi d’amour, événement principal de l’année, est une exposition-encan réunissant des artistes en arts visuels et des Impatients. Cette campagne de financement, qui a lieu au mois de février, est une source de revenus essentielle à la poursuite des ateliers qui sont offerts gratuitement aux participants. À cet événement s’est ajouté l’édition du coffret Mille mots d’amour.